AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ϟ Messages : 29

Dossier Médical
Humeur: Délirante x]
Vos Relations:


MessageSujet: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Mar 17 Juil - 16:35

J'avais rapidement pris en charge cette femme, Madame Stradivarius, lors de son arrivée aux urgences. On nous avait signalé la venue d'un couple par ambulance, sortis d'un incendie. L'épouse était inconsciente, souffrant de brûlures au second et au troisième degré sur 40% de sa surface corporelle. De quoi faire trembler tout le personnel. Ce qui nous avait le plus effrayé avec cette patiente était la découverte que l'échographie nous avait révélé. Elle était enceinte. Nous pouvions distinguer les jumeaux assez clairement. Les soins n'ont pas réellement posé de problème. Intubation, pose de compresses sur les zones brûlées, et examens divers. Puis elle était rapidement montée au service des grands brûlés. Je m'étais alors déplacé jusqu'en trauma 2, pour proposer mon aide à mes collègues. C'était le mari, sur ce lit. Bien davantage mal en point que sa femme, le patient était déjà mort. A mon entrée dans la pièce, le docteur Lockhart prononçait le décès. Ils arrêtèrent le massage. Il était 21.54.

" Il était déjà mort en passant les portes des urgences. "

Cette phrase, c'était l'un des ambulanciers qui l'avait prononcée. Je m'approchai de lui et lui demandai s'il y avait d'autres personnes dans cette maison, et ce qu'il en restait. L'homme, un afro-américain d'une trentaine d'années me répondit qu'ils n'étaient que tous les deux et que la petite villa, il ne restait que des planches brûlées et que tout s'était effondré. Je soupirai. Notre patiente avait, en l'espace de quelques heures, perdu tout ce qui pouvait avoir un sens dans sa vie et devait compter à ses yeux. Je sortis dans le couloir et allait boire un peu d'eau.

" Abby ! Je vais monter voir l'épouse Stradivarius. Tu veux que je lui annonce le décès de son mari ? "

Un hochement de tête rapide confirma ma mission. Abby était toujours très occupée. Comme nous tous. Mais j'avais terminé ma garde depuis une demi-heure, et je tenais à passer voir ma patiente. Je montai alors les marches des escaliers quatre par quatre jusqu'à l'accueil du service des grands brûlés.

" Bonsoir. Je voudrais le dossier d'une patiente. Stradivarius. Je me suis occupé d'elle aux urgences. "

Je feuilletai rapidement les soins qui lui avaient été prodigués dès son ascension de quelques étages. Un rapide bilan de son état de santé m'informa que ses brûlures n'étaient pas trop graves pour une partie, et que les jumeaux semblaient bien se porter. Voilà une excellente nouvelle ! Il lui faudrait beaucoup de repos, une bonne réhydratation, une greffe de peau. Mais elle vivrait. La réceptionniste du niveau m'indiqua que ma patiente avait été déplacée au service de réanimation, car ils avaient manquaient de lits ici. Je montai encore un étage et m'arrêtai devant la réa 1. J'inspirai profondément et toquai. Puis j'entrai dans la chambre.

" Bonsoir. "

Ma voix était enraillée. Je tirai un tabouret à roulettes et m'assis dessus.

" Je suis le Dr Malucci. Je me suis occupé de vous quand vous êtes arrivée aux urgences. "

Je ne pouvais pas vraiment voir son visage, il était orienté de l'autre côté. J'attendis qu'elle se tourne vers moi. Peut-être était-elle encore inconsciente ? J'aurais mieux fait d'attendre. De lui laisser quelques heures d'espoir, de répit. J'allais l'informer de nouvelles qui allaient changer sa vie. J'allais sans doute anéantir tous ses projets, sa stabilité et ses espérances.

_________________
"Briser le silence. Forcer l’espoir. Redonner courage. Voilà à quoi servent les mensonges."


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 45

Dossier Médical
Humeur: En deuil
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Mer 18 Juil - 4:05

Il devait être autour de 8h30 quand la jeune Rose-Alexia Stradivarius c'était coucher , depuis le début de sa grossesse il y a trois mois elle était fatiguer et elle avait besoin de dormir plus. Elle dormait très bien et elle dormit pendant une demie-heure avant de se faire réveiller par son mari. Elle n'arrivait pas du tout a comprendre se qu'il disait , mais elle comprit se qu'il voulait dire quand elle entendit l'alarme de feu retentir. Elle enfila ses pantoufle et elle prit sa robe de chambre qu'elle mit. Elle tenait la main de son conjoint , elle avait peur ....

Ils avançait dans la fumer en ne sachant pas trop ou ils allaient. Il allait sortir de la chambre pour se rendre a l'escalier , mais Alexandre le marie de Rose n'avait pas vérifier s'il pouvait sortir de la sans problème , le feu était prit de l'autre côté de la porte et quand Alexandre ouvrit la porte le feu entra dans la pièce et c'est Alexandre qui fut le plus toucher , Elle fut brûler elle aussi, mais elle perdit connaissance tout de suite.

Les pompiers arrivèrent a la villa qui était déjà très en flamme , la chambre des maitres est a deux pas de la porte d'entrer il on qu'a prendre les escalier et ils étaient dans l'entré. Les voisins allertère les pompiers que les habitants de la maisons n'étaient pas sortie de la maison. Ils arrosèrent la maison et ils sortirents les deux jeunes gens. Rose était inconsciente et quand les pompiers l'on trouver elle avait les deux mains sur son ventre. Elle avait les avant bras brûler et les jambes et un peu au niveau du visage.

Elle avait protéger ses bébé si elle ne l'avait pas fait , elle aurait surement perdu ses jumeaux. Elle fut amener a l'hôpital le plus proche . Elle n'eut pas conscience de tout se qui se passait , elle fut intuber car elle respirait mal a cause de toutes la fumer qu'elle a inhaler quand elle était dans la maison. Elle était enceinte de trois mois de deux jumeaux. Elle ne savait pas encore que c'était une petite fille et un petit garçon. Elle c'était réveiller il y a quelque minutes dans une chambre qui lui était inconnue. Elle ne savait pas que son mari était mort et qu'elle était sans maison.

elle avait tout perdu ses points de repères et elle avait une douleur vraiment forte aux jambes et aux bras. C'est quand elle vit tout ses bandage qu'elle comprit qu'elle avait été bruler. Elle en avait un petit au visage , mais cela sans miroir elle ne le voyait pas.

Elle décida finalement de refermer les yeux et de ne rien dire. elle revoyait et revoyait la scène ou son mari ouvrait la porte de la chambre et qu'elle se faisait bruler. Une larme roula sur sa joue . Elle regardait pas la fenêtre une femme entra dans sa chambre et comme elle était réveiller , elle et le médecin l'évalua. Mais ils ne lui dirent rien concernant son mari. Puis un jeune homme dont elle ne savait pas pourquoi il était la . Il se présenta, Rose fini par se tournée la tête doucement quand le jeune homme lui parla.

« Qu'est-ce que je fais ici ou est Alexandre , je veux voir mon mari , amener moi au près de lui ?»

Dit-elle avec un ton assez inquiet. Elle voulait voir son mari , savoir se qui c'était passé , mais aussi savoir si ses jumeaux était correcte. Elle avait tellement peur qu'il soit arriver quelque chose a Alexandre ou au jumeaux. Elle serait surement en état de choc quand le médecin lui annonceras la mort de son mari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 29

Dossier Médical
Humeur: Délirante x]
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Mer 18 Juil - 12:49

Elle avait tourné son visage vers moi. Je pouvais lire dans ses yeux l'angoisse. La peur de ce que je pouvais lui annoncer. Dans notre travail, nous avons cette merveilleuse chose qu'est la faculté de pouvoir sauver des vies. Mais il y a tout le reste. Quand il est trop tard, qu'on fait une erreur, qu'on n'a pas le matériel requis. Quand il faut annoncer à la famille le décès d'un être cher, fondateur d'une existence. J'avais souvent dû affronter cela en Haïti. L'heure est parfois venue. Et lorsque c'est le cas, c'est à nous de prendre cette lourde responsabilité de l'annonce du décès. Je ne savais pas vraiment comment dire à cette femme que son mari était mort. Pourtant, je l'avais fait une bonne soixantaine de fois depuis ma toute première année d'internat. Alors je laissai les mots s'échapper vers cette patiente, perdue sans l'homme de sa vie.

" Je vous apporte une bonne et une mauvaise nouvelle, madame Stradivarius. Vos brûlures ne sont pas trop graves, et pourront être soignées sans problème. Il faudra certainement une greffe de peau sur certaines zones, mais pour la totalité de la surface touchée, une bonne hydratation devrait suffire. "

Je marquai un temps de pause. Puis je poursuivis.

" Vos jumeaux se portent bien. Vous avez eu le réflexe qu'il fallait pour les protéger. Nous allons vous garder ici plusieurs semaines, le temps que vos brûlures se réparent. Nous ferons des contrôles quotidiens pour savoir si vos bébés se portent bien. La mauvaise nouvelle... "

Je me mordis la lèvre inférieure. Pas la peine de faire durer l'angoisse de cette pauvre femme. Je devais le lui dire dès maintenant.

" ... les médecins ont tenté de réanimer votre mari. Ils y ont mis beaucoup d'efforts. Mais cela n'a pas suffit. Il était déjà trop tard. Votre mari est décédé. Je suis sincèrement désolé, madame. "

Je pris sa main, en guise de piètre réconfort. La suite ne dépendait plus de moi. A cet instant, après l'annonce de la mort du proche, le patient réagit de diverses manières. Parfois, il ne réalise pas, résiste et demeure dans le déni. Le plus souvent, ils fondent en larmes et s'écroulent dans nos bras, réclamant un miracle, un geste divin. Certains s'enferment dans le silence, tentant de comprendre, et désirent voir le corps. Nous ne savons jamais comment les patients ou leurs familles vont réagir. Mais nous nous efforçons d'être là, quoi qu'ils fassent, ou ne fassent pas. Ce soir-là, j'étais là pour cette femme devenue veuve contre son gré. Il m'importait peu d'avoir fini ma garde depuis un moment. La seule chose qui comptait, était d'accompagner ma patiente durant ces quelques heures, sans doute les plus éprouvantes et les plus douloureuses de sa vie.

_________________
"Briser le silence. Forcer l’espoir. Redonner courage. Voilà à quoi servent les mensonges."


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 45

Dossier Médical
Humeur: En deuil
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Mer 18 Juil - 13:41

Rose était totalement perdu , elle voulait voir son mari , mais elle avait la sensation qu'il lui était arriver quelque chose. S'il lui était arriver quelque chose elle se retrouvait seule , ses parents ne son plus au État-Unis ils sont retournée en Europe en Sicile et ne pourrons surement pas venir rapidement la voir pour la soutenir et elle n'avait pas vraiment d'amis ici c'est amis était tous en Europe. Donc elle se retrouvait seule sans pouvoir avoir quelqu'un pour pouvoir la soutenir.

Rose regardait le jeune homme et elle avait peur des nouvelles qu'il pouvait lui annoncer. Elle avait peur en plus de perdre son mari , de perdre ses jumeaux comme elle était enceinte de trois mois elle ne les sentait pas vraiment bouger. Elle serait rassurer quand les médecins feront une échographie et qu'elle pourra les voir sur l'écran cela la rassura. Elle regarda le jeune homme qui lui dit que c'est brulure n'était pas trop grave qu'elle aurait besoin de greffe de beau sur certaine zone ,mais cela était rien . Il lui dit aussi que c'est Jumeaux était en pleine forme qu'elle avait eu le bon réflexe en mettant ses bras devant son ventre par réflexe pour protéger ses enfants.

Mais la nouvelle qui suivait ce n'était pas du tout la meilleure des nouvelles . Rose était encore plus paniquer quand le jeune homme se mordit la lèvre elle compris qu'il était arriver quelque chose de grave. Elle le regarda sans broncher quand il lui parla. Puis quand le jeune homme eu fini elle ne pus se revenir plus longtemps et elle éclata en sanglot et elle lâcha la main du jeune homme. Elle ne voulait pas rester ici si son mari n'était pas du tout avec elle. Elle était présentement en état de choc. Elle avait perdu tout ses repères. Elle se calma deux secondes pour dire au jeune homme.

« Je veux le voir .»

Dit-elle en tremblant de tout son corps. Elle était en choc de panique et en état de choc. Elle était vraiment en crise présentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 29

Dossier Médical
Humeur: Délirante x]
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Mer 18 Juil - 23:56

J'avais alors vu les dégâts que les mots que j'avais prononcés avaient fait chez la jeune femme. Je la voyais effondrée, perdue. Elle avait lâché ma main, succombant à une crise d'angoisse. Larmes, tremblements, état de stupeur. Un dernier éclat de lucidité nécessitant une grande force lui permit de m'implorer de le voir. Puis l'horreur de la perte de son mari la submergea de nouveau. Je la regardais se débattre, en prise avec ses sentiments, l'émotion d'abandon et tristesse infinie qui devaient saccager tout son être. Au bout de quelques secondes, je ne tins plus. Je me levai et m'efforçai d'immobiliser la jeune femme.

" Madame. S'il vous plait, calmez-vous. Respirez profondément. Je ne peux pas..."

Je posai un masque à oxygène sur sa bouche et son nez. J'espérai que cela lui permettrai de résister au choc qu'elle venait de subir. Je jetai un coup d'oeil aux écrans se situant à côté du lit. SAT à 95. Son rythme cardiaque s'était légèrement accéléré.

" Madame, je vais vous emmener le voir. C'est quelques étages plus bas. Je vais chercher un fauteuil roulant pour vous amener avec moi. Efforcez-vous de rester calme et de respirer profondément, d'accord ? Si vous êtes instable, je ne pourrai pas vous descendre. Alors il faut faire tout votre possible pour être sereine... "

Promptement, je quittai la pièce. Là, j'expirai, relâchant ainsi toute la pression de ce que j'avais gardé au fond de moi. J'avais tenté de motiver cette veuve avec l'espoir de revoir une dernière fois le corps de son défunt mari. Il est vérifié que l'espoir permet la guérison ou parfois une meilleure lutte des patients contre la maladie. Dans le couloir, je trouvai un fauteuil roulant. Je m'en saisis. J'informai à l'infirmière réceptionniste que je descendais la patiente Stradivarius voir son mari, aux urgences. Elle me fit signer un papier. Puis je retournai rapidement à la chambre. J'espérais que ma patiente n'avait rien fait de grave. Qu'elle n'avait pas succombé au désespoir. Qu'elle avait su calmer son corps meurtri. Je craignais une rechute. Pourvu qu'elle ne s'enfonce pas ! Je poussai la porte de la petite chambre non sans une certaine appréhension. Etre médecin, c'était aussi s'inquiéter pour les malades, les blessés.

_________________
"Briser le silence. Forcer l’espoir. Redonner courage. Voilà à quoi servent les mensonges."


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 45

Dossier Médical
Humeur: En deuil
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Ven 20 Juil - 3:46

Quand Rose eu le masque a oxygène sur le visage qu'elle commencée a se calmer car elle respirait mieux . Elle avait du mal a respirer quand paniquait et il y avait quelque chose a paniquer.Elle se retrouvait seule sans personne pour l'aidé . Ses parents elle n'avait même pas la force de les appeler pour leur dire se qui était arriver. Mais elle savait qu'elle devait les rejoindre. Elle le ferait après avoir vue Alexandre. Elle était tellement triste aujourd'hui. Elle ne regarda pas le jeune homme. Elle avait aussi mal la douleur était forte encore plus quand elle bougeait.Elle ne pourrait pas rester debout très longtemps.

Pendant que le jeune homme était sortie de sa chambre , Elle prit de grande respiration. Elle ne savait pas non plus que les journaliste avait déjà prit d'assaut cette histoire. Au nouvelles du matin en Sicile les parents de Rose avait put entendre , la villa que la jeune chanteuse Sicilienne a été détruite par les flammes en soirée , nous ne savons pas comment se porte le jeune couple.

comme a tout les matins les parents de Rose avait regarder les nouvelles. Ils étaient tellement inquiète. Elle regarda le jeune homme qui venait de rentré dans sa chambre. Puis elle essaya de sortir du lit seule mais elle n'était pas du tout capable donc le jeune homme dut l'aidé a s'assoir sur le bord de son lit ala lever et de l'aidé a se rassoir dans la chaise roulante. Elle dit merci au jeune homme puis elle ne dit plus rien durant tout le trajet . Lorsqu'elle arriva près d'Alexandre ses yeux se remplire d'eau et ses mains tremblairent. Elle demanda au jeune homme .

« Pouvez-vous me rapprocher de lui ?»

Une fois près de lui elle mit sa mains tremblante sur sa joue et lui caressa le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 29

Dossier Médical
Humeur: Délirante x]
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Lun 23 Juil - 22:38

Je souris à ma patiente tandis que je revenais dans la petite chambre. Elle était là, stabilisée, et semblait s'être calmée. Tout allait pour le mieux, enfin, étant donné la situation dans laquelle elle se trouvait, disons que cela aurait pu être encore pire. La jeune femme ne parvint pas à s'asseoir seule dans le fauteuil roulant, et je dus l'aider. C'était souvent le cas, après un coma, et puis, elle avait failli mourir, son corps était affaibli. En prenant soin de ne pas abîmer ses brûlures, je la fis s'asseoir dans le fauteuil. Aussitôt, j'ouvris la porte et la fis sortir, la poussant jusqu'à l'ascenseur. Je tentais de conserver un léger sourire serein, se voulant rassurant pour ma patiente. J'allais l'accompagner dans l'un des pires instants de son existence. L'homme qu'elle aimait allait être devant ses yeux, inerte, brûlé sur quasiment toute la surface de son corps. L'image qui se ferait à ce moment demeurerait pour toujours dans son esprit. Peut-être la cause de ses cauchemars futurs, mais certainement celle de ses craintes et de ses doutes. Voir son propre corps brûlé était très différent de voir celui de ceux qu'on aime. Les brûlures, l'odeur, la mort, peuvent vous dégoûter. Vous donner la nausée. Je chassai toutes ces sombres pensées. L'ascenseur venait d'arriver. Le trajet jusqu'aux urgences se déroula en silence. Nous étions si calmes comparés à l'éternel remous du service du rez-de-chaussée. Je demandai à une infirmière où avait été déplacé le corps du patient Stradivarius. Parfait, il était à l'écart, dans une toute petite pièce vide. Je conduisis alors la jeune femme brûlée et dépossédée de son mari jusque là-bas. J'ouvris la porte et la fis entrer. J'allumai la lumière. Un drap couvrait le corps des pieds à la tête. Je sentis alors mon coeur s'emballer. Toutefois, je devais me contrôler. Ma patiente me demanda de l'approcher du lit, ce que je fis. Je lâchai ensuite le fauteuil pour dégager légèrement le drap du visage de son époux. Je vis les yeux embués de larme de ma patiente. Je vis également sa main tremblante saisir celle du cadavre étendu là. D'une voix sans ton, je lui dis :

" Je vous attends dans le couloir. En cas de besoin, appelez-moi, n'hésitez pas. Prenez votre temps madame. "

Aussitôt, je sortis. Là, une bouffée d'air frais m'attendait. Le bruit ambiant des urgences s'étendait autour de moi. J'avais quitté avec soulagement le silence pesant de cette petite pièce sombre. Quel enfer ! C'était toujours un supplice pour moi, depuis que j'étais allé en Haïti, de voir la famille des défunts découvrir le corps. Je m'assis sur une chaise et mis ma tête entre mes mains. J'essayai de me calmer, tentant de réfléchir posément et de me changer les idées.

_________________
"Briser le silence. Forcer l’espoir. Redonner courage. Voilà à quoi servent les mensonges."


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 45

Dossier Médical
Humeur: En deuil
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Mar 31 Juil - 3:46

C'est dur de voir son mari comme sa . Elle avait toujours rêver d'être avec Alexandre jusqu'à la fin de sa vie , mais elle ne voulait pas du tout se retrouver avec des jumeaux sans qu'il soit la. Elle regardait son mari et elle avait qu'une seule envie c'est de se lever et de s'allonger près de lui , mais elle n'avait pas du tout la force de se lever seule et de s'allonger près de lui. Elle prit la main d'Alexandre et elle lui parla.

« Alexandre pourquoi tu es partie , je ne sai pas si je vais y arriver sans toi. J'aurais tellement besoin de toi présentement.»

Lui dit-elle en le regardant, elle continua a caresser doucement son visage. Elle lui dit alors.

« Ne t'inquiète pas , les jumeaux vont bien , j'ai décidé que notre petit garçon prendrait ton nom , et notre petite fille porterait le nom de Audrina comme tu voulais. J'aurais aimé qu'ils puissent t'avoir a leur côté lorsqu'ils viendront au monde, mais je leur parlerai toujours de toi.»

Dit-elle a son mari. Elle avait passé une bonne heure seule avec lui . Elle lui donna un dernier baisé sur les lèvres . Elle réussit a se lever pour l'embrasser et elle se laissa presque tomber quand elle se remit sur la chaise roulante et elle dit.

« Vous pouvez revenir.»

Dit-elle en parlant a l'homme qui l'attendait dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 29

Dossier Médical
Humeur: Délirante x]
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Lun 6 Aoû - 10:34

J'étais resté une petite heure, assis sur ma chaise à réfléchir. C'était la première fois que je m'investissais autant dans l'accompagnement d'un patient. Je ne savais pas pourquoi, mais l'histoire de cette jeune femme me touchait énormément. J'étais fatigué, toutefois l'énergie que je tirais de cette soirée à aider ma patiente à dire adieu à son défunt époux me redonnait tout le peps nécessaire pour tenir debout. Je ne dis pas que j'aurais pu enchaîner une autre garde, non. Mais j'étais certain de pouvoir tout faire pour que Madame Stradivarius se sente au mieux malgré la situation plus que délicate dans laquelle elle se trouvait. Ainsi, au bout d'une heure, sa voix me tira de mes rêveries. Elle m'appelait. Aussitôt, je me levai et ouvris la porte. Je ne pus empêcher un sourire triste de compassion de se loger sur mon visage. Pourquoi ? Pourquoi cette femme qui n'avait rien demandé à la vie ? Enfin, cela, je devais essayer de ne pas m'en préoccuper. Ma patiente se trouvait là où je l'avais laissée, dans son fauteuil roulant, et semblait encore plus éprouvée par les adieux qu'elle venait de faire. Je m'efforçai de ne pas regarder son visage, légèrement brûlé et encore humide des larmes qui avaient coulé. Je me mis derrière elle et m'emparai du fauteuil pour la faire sortir de la pièce. Les couloirs étaient assez silencieux. Comme pour respecter le deuil de ma patiente, les fous semblaient d'être tenus à l'écart de l'hôpital. Tant mieux. Je demandai alors à la jeune femme ce qu'elle préférait :

" Vous voulez remonter directement dans votre chambre ou prendre un peu l'air ? Ou bien manger un morceau ? Je sais que le moment est mal choisi pour manger mais... "

Je ne poursuivis pas. A quoi bon ? J'étais en train de m'enfoncer dans des explications qui n'avaient pas leur place ce soir-là. Alors je me tus. Chacun réagit différemment à la douleur, tant physique que psychologique. Quand certains se murent dans le silence, d'autres se jettent sur un gâteau au chocolat. Ainsi est faite la vie. De diversités. J'espérais que ma patiente ne s'enterrerait pas vivante dans un mutisme que j'avais du mal à accepter et à voir. Je voulais qu'elle se batte pour la vie et celle de ses enfants. Mais avais-je le droit de "vouloir" pour elle ?

_________________
"Briser le silence. Forcer l’espoir. Redonner courage. Voilà à quoi servent les mensonges."


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 45

Dossier Médical
Humeur: En deuil
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Dim 19 Aoû - 3:16

C'était très du pour Rose de faire le deuil de son mari alors qu'elle était enceinte de jumeaux et que sa famille était loing. Elle n'avait pas envie de voir personne .Elle voulait vivre son deuil seule. Elle regarda une dernière fois son mari avant d'appeler le jeune homme parce qu'elle n'était pas capable de faire rouler sa chaise roulante seule. Elle avait envie de se retrouver seule pour pouvoir se reposer un peu elle était fatiguer , mais elle savait bien qu'elle n'arriverait pas a dormir.

Elle regarda le jeune homme et elle fini par lui dire.

« J'aimerais retourné a ma chambre. Je suis fatiguer , j'aimerais me reposer un peu et je n'ai pas envie de voir des gens.»

C'était rare que Rose demandait a être seule , car elle est plutôt une personne qui avait besoin d'être entourée des gens qu'elle aime et qui avait besoin de parler a quelqu'un . Elle sentait par contre que maintenant elle avait besoin de ses parents au près d'elle , elle ne réussirait pas sans eux. Durant le trajet elle resta silencieuse et elle pensait au moment qu'elle avait eu avec eu avec son mari. Elle aimerait tellement qu'il soit la. Le jeune homme l'aida a se recoucher sur son lit. Elle le regarda et elle lui dit..

« Est-ce que vous pourriez rejoindre mes parents je n'ai pas la force de leur annoncer se qui se passe ?»

Ses parents son en Italie donc elle savait qu'elle ne pourrait surement pas les appeler. Elle regarda le jeune homme lui demanda un papier et un crayon et lui écrit le numéro et le nom de se parents . Et elle le lui donna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Messages : 29

Dossier Médical
Humeur: Délirante x]
Vos Relations:


MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   Jeu 6 Sep - 19:32

Ma patiente m'indiqua qu'elle préférait regagner sa chambre. Bien. Je poussai le fauteuil roulant dans la direction des ascenseurs. Je respectais le choix de la jeune femme de vouloir demeurer seule, mais je ne pouvais réprimer ma déception. Pourquoi choisir la solitude ? Je n'avais pas la réponse à cette question et, n'ayant jamais vécu sa situation, je ne me permettais pas de juger. Simplement, je ne comprenais pas tout à fait son choix. Sans doute la douleur la poussait-elle à être seule et à réfléchir. Pourvu qu'elle ne cogite pas trop à sa malheureuse situation. Je ne voulais pas qu'elle se fasse du mal, physiquement ou moralement. J'appuyai sur le bouton. Les portes s'ouvrirent, je poussai le siège métallique et les portes se fermèrent. Le court trajet qui nous mena quelques étages plus haut, puis jusqu'à la chambre de ma patiente, se déroula dans un silence presque complet. J'en étais gêné. Je savais que je devais me taire, mais j'avais envie de l'aider, de lui changer les idées. Ensuite, j'aidai Madame Stradivarius à se recoucher. Je prenais bien garde de ne pas toucher ses brûlures. Je vérifiai ses pansements. Tout semblait en ordre. Alors son regard croisa le mien, s'y accrocha, y resta, et sa voix parvint jusqu'à mes oreilles.

Encore émue des récents évènements mais forte dans cette douloureuse épreuve. Voilà ce que m'indiquait son ton et sa demande. Elle voulait que je joigne ses parents par téléphone, afin de les informer de la situation. Je lui souris, affirmant que j'accéderai à son souhait. Elle inscrivit sur un morceau de papier que je lui donnai le numéro à appeler. Je m'en emparai, puis je lui fis un dernier sourire en lui disant :

" Je vais m'en occuper de suite. Vous devriez dormir. Je reviendrai vous voir demain. S'il vous arrive quoi que ce soit, appelez-moi. "

Alors je quittai la petite chambre assombrie par la nuit encore étendue sur la ville. Je refermai en douceur le battant de bois, puis je m'approchai du téléphone de l'étage. Là, je composai le numéro que m'avait donné ma patiente au visage brûlé.

" Allô ? "

Une voix au fort accent italien me répondit. Parlaient-ils anglais ? Heureusement, je parlais encore couramment italien avec la famille de mon père. Certes, avec un accent minable, je parvins à leur expliquer la situation dans laquelle se trouvait leur fille, et ce qu'il était advenu de leur gendre. Le silence bouleversant du père précédent les sanglots de la mère fit monter une boule dans ma gorge. Mon ventre se serrait alors que je venais d'annoncer à ce vieux couple que leur famille vivait un drame. Une fois le choc plus ou moins passé, les parents de ma patiente me dirent qu'ils prendraient le premier avion vers Chicago, mais qu'à cause d'une éruption volcanique, ils ne seraient probablement pas là avant une semaine. Je leur dis que je prendrai soin de leur fille. Ils annonceraient le décès de leur gendre à sa famille. Je raccrochai. Je retournai dans la chambre de Madame Stradivarius, pour m'assurer qu'elle dormait...

_________________
"Briser le silence. Forcer l’espoir. Redonner courage. Voilà à quoi servent les mensonges."


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: " La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

" La bonne et la mauvaise nouvelle " [ PV Rose-Alexia Stradivarius ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mauvaise nouvelle (pv Davros)
» Lettre et mauvaise nouvelle [PV]
» Bonne ou mauvaise journée ? [ Bailey ]
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Ma mère m'a dit un jour qu'une mauvaise nouvelle, n'était qu'une bonne nouvelle déguisée. -C'était avant qu'elle t'abandonne ? -Oui, tout à fait. ✖ Sid
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .: COOK COUNTY HOSPITAL :. :: Service psychiatrique et réa' :: Réa' 1-