AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un dimanche matin [pv Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ϟ Messages : 74


MessageSujet: un dimanche matin [pv Abby]   Sam 10 Mar - 23:37

    Le temps passe inexorablement on ne peut pas l'arrêter, personne n'a un tel pouvoir. Je ne pense pas que je crois au destin non plus. En fait je ne sais pas en quoi je crois. Je suis un jeune homme rationnel qui ne croit que ce qu'il voit. Cela fait plusieurs mois que je vis sous le même toit qu'Abby. Cette femme me fait penser à ma défunte mère. C'est étrange, avec elle je n'ai pas peur de me confier et dire que je n'ai pas encore trouvé le courage d'aller affronter mon père, d'aller lui dire que je suis vivant et que je ne suis pas mort en Croatie. En ce dimanche matin tout est calme, Abby est rentré tard à l'appartement donc elle dort. Pour ma gouverne je suis aller dehors afin d'aller chercher le petit déjeuner. C'est avec grande surprise que je me suis retrouvé avec de la neige jusqu'au genoux. à Chicago les hivers semblent bien rude. C'est après deux heures non sens difficultés que je suis de retour à l'appartement. Je pose les croissants et le pain sur la petite table de la cuisine. Abby dort toujours. Je me dirige vers la salle de bain. Mon pantalon est trempé, mes jambes me font mal et pour couronner le tout l'eau des robinets semble complètement gelé. L'eau ne veut pas couler.

    "Génial il manquait plus que cela."

    Bon je me résigne donc à retourner dans la pièce commune. Je m'assois dans le canapé et je commence à frotter mes jambes afin de refaire repartir la circulation plus rapidement, afin de ne plus ressentir cette douleur dus à la neige et à l'humidité de dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: un dimanche matin [pv Abby]   Dim 11 Mar - 21:31

Abby était rentrée tard de sa garde. Des patients qui n'avaient cessé de s'agglutiner, encore et encore, dans divers recoins de l'hôpital, que ce soit dans la salle d'attente, ou bien même dans les couloirs. Et oui, c'était les joies de travailler aux urgences ! Fallait voir son lot de patients quotidiens ! Il était vrai que depuis qu'elle était devenue médecin, Abby voyait bien plus de patients que lorsqu'elle était infirmière. Mais ... elle avait fait le bon choix. Oui, c'était le bon choix que de reprendre ses études et de finir ce qu'elle avait commencé. Il lui avait fallu juste un petit coup pouce, un petit coup d'pied au derrière pour se rendre compte qu'elle s'épanouirait bien mieux si elle reprenait ses études. En quelque sorte, merci John Carter ! Sans cette lettre, sans son départ pour l'Afrique, elle ne l'aurait jamais fait ! M'enfin, passons.

Abby était couchée dans son lit. Elle avait pris soin, en rentrant, de bien fermer correctement les rideaux, histoire de ne pas être réveillée. Du moins, pas tout de suite. Sûrement qu'elle se lèverait vers neuf heures. De toute manière, elle n'était pas une lève tard. Elle avait du mal à lézarder dans son lit. Du moins, quand elle était toute seule. Si elle était avec quelqu'un d'autre, c'était différent. Mais là, elle était seule. Abby remua quelque peu quand elle entendit du bruit dans la salle de bain. Et oui, elle ne vivait pas seule. Mais elle n'était pas en couple pour autant avec ladite personne. C'était juste un colloc, si on pouvait dire comme ça. Le fils perdu d'un ami très proche. Au départ, Abby avait pensé qu'il ne serait que de passage, juste quelques semaines. Ca faisait quelques mois. Mais ça ne l'ennuyait pas, bien au contraire, puisque ça lui permettait d'en apprendre plus sur Luka.

Abby finit donc par se lever. Qu'est-ce qu'il caillait ... Elle s'approcha de la fenêtre et poussa les rideaux. "Nan ... J'y crois pas ..." Il avait dû neiger toute la nuit ! Ou tout du moins, du moment où elle était rentrée, jusqu'à présent ! Y'avait quoi ? Au moins trente centimètres, plus ou moins. Elle quitta sa chambre et trouva Marko qui était sur le canapé en train de se frotter les jambes. "Salut. T'es sorti ?" Elle n'était pas encore au courant pour les conduites d'eau, mais ça ne serait, sans doute, pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas

ϟ Messages : 74


MessageSujet: Re: un dimanche matin [pv Abby]   Dim 11 Mar - 21:53

    Au réveil on ne s'attend pas forcément à découvrir une couche de neige de plus de 20 cm recouvrant le sol. Je ne mettais pas attendus ce matin à être confronter à cette texture froide et gelée qui a la longue peut entrainer des brulures et des gelures. J'entends du mouvement à cotés, Abby vient très certainement de se réveiller ses pas se font trainant preuve sur laquelle elle est entrain de se réveiller peu à peu. Oui je suis sortis pour aller chercher le petit déjeuner. J'arrête de frotter mes jambes et je plonges mon regard dans celui d'Abby


    "Salut Abby. Oui je suis sortis pour aller chercher le petit déjeuner. Je confirme il a pas mal neigé cette nuit. à certains endroits ça arrivent plus haut que mes genoux"


    Pour ce qui est des mauvaises nouvelles autant lui dire pour l'eau qu'il ne faut pas qu'elle espère aller se doucher tant qu'il gèle dehors. Abby est une femme remarquable. Je l'admire énormément. En elle je revois un peu ma mère et parfois je comprends pourquoi mon père a été attiré par cette femme et même si en ce moment c'est assez compliqués j'ai bon espoir.

    "Pour continuer sur cette lancé il n'y a plus d'eau, elle a dut gelé dans les canalisations et qui dit pas eau dit pas chauffage ce qui peut entrainer d'autres problèmes."

    J'attrappe la couverture sur le pied du canapé et je viens couvrir Abby avec. Je ne veux pas qu'elle tombe malade.

    "ça va tu n'as pas trop froid?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: un dimanche matin [pv Abby]   Lun 12 Mar - 19:40

Il faisait un peu froid dans l'appartement, mais ce n'était pas bien grave. Abby n'avait pas si froid que tout ça. Bon, il était vrai qu'à peine après s'être levé, la plupart du temps, on avait un peu froid, mais Abby supportait tout ça très bien. Elle s'était donc retrouvée dans le salon. Marko était là, en train de se frotter les jambes, sans doute pour se réchauffer un peu. La saluant, il en vint à lui répondre qu'effectivement, il était sorti pour aller chercher le petit déjeuner. Elle avait penché légèrement la tête sur le côté à son entente. "Tu sais, tu n'aurais pas dû. On se serait fait des toasts." C'était touchant de voir oh combien il était serviable et aimable avec elle. C'était vraiment gentil de sa part, pour sûr. Il lui parla alors de la neige et que y'en avait pas mal dehors. "Sérieux ? J'y crois pas ... Ca va être génial pour se déplacer ... Sans oublier tous les accidents que ça peut provoquer." Elle ne voulait même pas penser à l'hôpital, et à tous les patients qui pourraient débouler parce qu'ils s'étaient faits mal à cause de la neige. Oh non, elle ne voulait pas y penser.

Abby s'était avancée dans le salon et elle s'était approchée de la fenêtre pour laisser les rayons du soleil rentrer dans son appartement. Toujours mieux que d'utiliser de l'électricité, non ? Poursuivant avec les mauvaises nouvelles, Marko en vint à lui révéler que des tuyaux avaient gelé et qu'il était impossible d'avoir de l'eau. Abby eut un drôle d'air sur le visage. "Quoi ? Tu rigoles là ..." Mais à son air sur son visage, elle voyait très bien que ce n'était pas le cas. Abby poussa un long soupir ennuyé. "Sérieusement ... cet appart' est un vrai trou à rats." Combien de fois elle avait songé à se trouver un nouvel appart, mais elle n'avait jamais eu le temps, ni l'occasion de le faire. Elle passa l'une de ses mains dans ses cheveux. Elle était très ennuyée par tout ça. L'air prévenant, à nouveau, avec elle, Marko s'était levé pour lui passer une couverture sur les épaules. "Non, tout va bien. Et toi ? Pas trop froid ?" Après tout, Abby était en bonne santé, ce qui n'était pas le cas de Marko.
Revenir en haut Aller en bas

ϟ Messages : 74


MessageSujet: Re: un dimanche matin [pv Abby]   Lun 19 Mar - 22:31

    c'est vrai j'aurais pus m'en passer de sortir par un temps pareil mais quand j'ai quelques chose en tête je ne l'ai pas ailleurs. Abby ne semble pas ravi d'entendre qu'il n'y a plus d'eau dans les tuyaux. Ces paroles me font sourire. Elle semble croire que son appartement est comme un trou à rat. Heureusement qu'elle n'a pas vécut avec papa et maman car elle aurait pus dire vingt fois pire.

    "Tu sais j'aime bien les trous à rat. Je me suis élevé dans un trou a rat et en général c'est dans ce genre d'endroit où on est le plus heureux. Papa il aimait bien ce genre d'endroit."

    Je souris à Abby. Bien qu'elle ne me l'a pas dit je sais pertinemment qu'elle c'est remise avec mon père je le sais. Elle me questionne. C'est d'une voix rassurante que je dis

    "Moi ça va je n'ai pas trop froid. Du moment que l'on se bouge c'est bon."

    Comme pour me contredire mes jambes commences à trembler me forçant à prendre appuis contre le mur derrière moi. Parfois c'est une réaction qui arrive quand mes muscles ont été trop solicités. à force j'ai appris à vivre avec même si c'est toujours un peu effrayant.

    "ça va aller Abby"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: un dimanche matin [pv Abby]   Mar 20 Mar - 19:05

Abby déplorait l'état de son appartement, ce qui faisait, à contrario, sourire Marko. Combien de fois elle avait pensé déménager ? Et bien, à plusieurs reprises. Seulement, elle n'avait pas vraiment le temps, avec son boulot, de chercher un autre appartement. Et puis, fallait dire que quand elle n'était pas chez elle, elle était soit au boulot ... soit chez Luka. Donc, en même temps, ça ne lui disait pas vraiment que de faire des efforts pour se trouver autre chose. Mais ... Mais bon, c'était un taudis. Enfin, pas totalement. Il avait tout de même du charme, cet appartement. Mais y'a un moment où trop c'est trop. Comme ce matin là. Savoir qu'il n'y avait pas de chauffage et que les conduites étaient gelées, ce n'était pas top du top, du tout même. Mais bon, que pouvait-elle faire ? Prendre le téléphone et enguirlander le propriétaire ? Sans doute que ça n'aiderait pas vraiment. Marko en était venu à lui parler de l'endroit où il vivait, avec Luka, y'avait de ça longtemps, très longtemps. "Je ne dis pas qu'on ne peut pas être heureux dans un trou à rat. Quand j'étais petite, avec mon frère, ma mère nous emmenait dans des endroits plus insolites les uns que les autres. Mais on était heureux ... Sauf quand elle faisait ses crises." Ouais, c'était moins drôle quand Maggie pétait un câble parce qu'elle ne prenait plus ses médicaments. Mais ça, ça n'était pas arrivé depuis quelques années, puisque Maggie semblait se tenir à carreau, à présent. Et tant mieux.

Abby avait fini par lui demander si tout allait bien pour lui. Elle pensait à ses jambes dont il avait, sans doute, beaucoup de mal à réchauffer. Il n'avait pas trop froid et tant qu'il bougeait, tout irait bien pour lui. Seulement ... Seulement, ses jambes s'étaient mises à tremblotter quelque peu. Heureusement qu'il y avait le mur sinon, nul doute qu'il aurait fini, bien malheureusement, au sol. Abby s'était rapprochée de Marko, histoire de le ramener vers la table du salon, pour qu'ils puissent prendre leur petit déjeuner. "Promets-moi d'éviter de sortir, le temps qu'il y aura autant de neige. Je crois que je vais te demander, une fois de plus, de ne pas faire trop d'effort, mais je sais que tu ne m'écouteras pas." Marko pouvait être têtu. Sans doute qu'il devait tenir un peu de Luka. "Je te prépare un café ? Ou un chocolat bien chaud ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: un dimanche matin [pv Abby]   

Revenir en haut Aller en bas
 

un dimanche matin [pv Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» [Ab] Allez quoi ! [Abby]
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .: CHICAGO THE CITY :. :: North Center :: Les Appartements :: Appartement d'Abby M. Lockhart-